PRINCESSE FANTA CISSOKHO

Bienvenue sur mon site officiel

Un air de Kora et de chant Mandingue


En lançant ce mois de juin, son single «Niun Niar» (Nous deux ; en langue wolof), Fanta Cissokho annonce les prémisses d’un premier album en cours de préparation. Cette petite-fille du virtuose koriste Soundioulou Cissokho, verse dans la variété musicale, histoire de perpétuer l’héritage familial. À 31 ans, la chanteuse a l’ambition de tracer son propre chemin et confirmer le talent en elle…

Ma biographie

Au début de son tout nouveau clip vidéo intitulé « Niun Niar », elle ramasse une kora sur un rivage. Tout un symbole pour celle qui a signé son single par « Fanta Style », son nom d’artiste chanteuse. Fanta Cissokho, petite-fille du regretté Soundioulou Cissokho surnommé le « roi de la kora », marche sur les pas de ses oncles paternels, Djéour, Prince et autres Ali Boulo, Ablaye, les nombreux héritiers de son grand-père, virtuose de la kora mandingue. La musique est une affaire de famille chez les Cissokho. Réputés grands joueurs de kora, cette lignée venue de la verte et culturelle Casamance, de Ziguinchor précisément, perpétue la tradition musicale mandingue depuis trois générations.

À 31 ans, Fanta, fille de Chérif Cissokho, un des fils de Soundioulou, n’a pas alors dérogé à la coutume. Elle avait six ans quand disparaissait son célèbre aïeul, réputé grand joueur de kora à travers le monde musical. Mais Fanta Cissokho vit avec le souvenir de son grand-père, parce qu’on lui « a parlé de son histoire ». Aujourd’hui, à partir de ce socle familial, elle a son propre destin artistique à écrire. Après ses débuts dans la musique en 2005, la jeune femme est passée par une formation à l’École nationale des Arts, pour apprendre les rudiments de la guitare, du piano et de la… kora. Même si elle n’excelle pas encore dans la maitrise de cet instrument traditionnel, comme jadis son aïeul.

C’est dès le Collège que Fanta Cissokho a délaissé les études pour suivre sa passion pour la musique. Au début elle s’est mise au rap, comme ses frères et les jeunes de son quartier Golf dans la banlieue dakaroise, à Guédiawaye. Elle intègre ensuite le groupe « Batù Jiggen », avant de participer en 2008, au concours musical de jeunes talents « Case Sanga 2 », une téléréalité lancée au Mali.

« J’ai été lauréate et représentante du Sénégal à ce concours à Bamako, où j’ai participé à une résidence artistique de quatre mois… » se souvient elle. Une belle expérience musicale pour la jeune femme, qui a eu à côtoyer dans la capitale malienne, plusieurs célébrités de la musique africaine comme Tiken Jah Fakoly, Amadou & Myriam, Oumou Sangharé, Madou Diabaté…

« J’ai beaucoup appris lors de mon séjour Bamako. De la technique vocale, à la chorégraphie avec Sékou Keita, le soutien de Didier Awadi également. De même que de celui de mon parrain pour ce concours, Baaba Maal qui m’avait offert une guitare à l’occasion… » confie fière Fanta, plus d’une dizaine d’années après ce haut fait musical dans sa jeune carrière d’artiste.

Grâce à sa participation à Case Sanga 2, l’artiste chanteuse a également rencontré le président sénégalais à l’époque, Abdoulaye Wade. « Il m’a offert de l’argent et même une bourse d’études musicales à Bordeaux, en France… », raconte-t-elle, même si elle ne saisira pas par la suite cette opportunité, faute de visa pour le voyage.

Ce mois de juin, en lançant son premier clip « Niun Niar » (Nous deux, en langue wolof), de la variété musicale, Fanta annonce les prémisses d’un premier album en cours de préparation. Sa musique est soft, introduite par une flûte peule, avec une voix douce. L’artiste chante en wolof et en mandingue, même si elle avoue ne pas maitriser toutes les subtilités de la langue de son grand-père paternel.

Si elle ne veut pas avancer de date de parution de son album, la jeune femme y confirmera la variété de styles déjà entamée dans son single. Pour la bonne marche de sa carrière, l’héritière des Cissokho avoue avoir bénéficié de l’appui et des conseils de son père, Chérif Cissokho. À 65 ans, cet architecte de formation et confectionneur de kora, cinquième enfant de la grande fratrie de Soundioulou Cissokho (1921-1994), nourrit l’ambitieux projet de rendre hommage à son père à travers un documentaire sur la vie et l’œuvre du « roi » de la kora. « Mon père m’aide beaucoup dans la bonne marche de ma carrière, pour signer des contrats ou en trouver » affirme Fanta Cissokho. Pour dire combien, l’héritage culturel familial est bien gardé dans cette lignée de griots mandingues…


Omar DIOUF

Galerie Photos

Vidéos

29 Mai 2019

Fanta Cissokho : la voix mandingue à la découverte de la world music

Fanta Style ou la sonorité universelle...telle est le sillage que s'est tracé la petite fille du défunt virtuose de la Kora Soundioulou Cissokho du côté paternel. Fanta Cissokho est aussi la petite fille de feu Pape Seck Serigne Dagana qui avait fait ses beaux jours à l'Africando Salsa. Juste pour présenter ce jeune talent de la world music dont le premier album s'apprête à être lancé sur le marché. Dans ses notes, elle allie pratiquement toutes les sensibilités musicales sans fermer la porte au style tradi-moderne.

Fanta Style Gnoun Niar

FANTA STYLE | Sa Wett | 🇬🇳Official Music 2021 | By Dj IKK

Fanta Style - Xalé Yi (Vidéo Officielle)

Je vous présente mon nouveau single Xalé Yi dédié aux enfants qui subissent la maltraitance.

Extrait de la soirée du 25 juin à Atlantic penc !! Princesse Fanta Cissokho et le style band !!

Femme de la semaine:
Fanta Style: "J'ai la musique dans mon sang"

L'émission femme de la semaine de Leral TV a reçu, l'artiste manding, Fanta Style. L'artiste dit avoir la musique dans son sang. L'artiste ayant fait un single en 2019, est issue de familles d'artistes.

Développant plusieurs thèmes dans ses compositions musicales, elle projette de sortir bientôt d'autres videos.

D'après elle, la Covid-19 a beaucoup impacté sur l'activité des artistes. Dans ce combat, elle a participé à travers sa musique à la sensibilisation.

Contact


CONTACT BOOKING

MANAGEMENT CANADA
CHARLY MAIWAN
cmaiwanstars@gmail.com
Tél: +1 (514) 805-6676

MANAGEMENT USA
ALEX BOICEL
Afromondo@aol.com
Tél: +221 78 351 8028


RÉSEAUX SOCIAUX

     

Tous droits réservés @ 2022 - Conception par Complètement Web